Let it beach

Oh là, je sens que je vais en énerver plus d’un avec ce post … Et surtout ses photos.

Javier reparti sur La Havane, nous décidons avec Carlo, Barbara et Christina, 3 allemands (NDLR : ouais, ce n’est pas vraiment une espèce en voie d’extinction dans le coin …) de nous rendre à Cayo Jutia, à environ 80 km au nord de Viñales.

Après une heure de taxi à travailler mon Spanglish avec Christina, nous découvrons ce qu’il ne serait pas exagéré de qualifier de « petit bout de paradis »

Cayo Jutias, c’est un petit ilot couvert de mangrove sur lequel court une plage de sable blanc de 3 km de long. Le pied du pied : aucun complexe résidentiel ou hôtelier autour, donc une très faible fréquentation (au contraire de son homologue Cayo Levisa)
Enfin… Quelques autochtones tout de même en la personne de ces méduses impressionnantes :

Une journée hyper lazy à lire, papoter, faire trempette et marcher gentiment dans la mangrove en mode (quasi) seul au monde …

 

Relâchement total quoi …
Je rentre demain sur la Havane avec Carlo (qui va se muer en deuxième bailleur de fond pour moi), récupérer l’argent reçu de Guillaume par Western Union. Vraisemblablement aussi : renouveler mon visa Cubain (afin d’avoir le temps d’attendre ma CB) et … annuler mon billet pour le Panama…
Et dès mardi, je rejoins Barbara et Christina à Trinidad.

3 Comments on “Let it beach”

  1. Emeline Says:

    C’est bon ça Trinidad !!! et oui je te confirme tu m’énerves !!!! BIPPPPPPPP ce décor !!! enjoy enjoy

  2. Hélène Says:

    Trinidad en Colombie ou en Bolivie? (la géo et moi… une histoire d’amour!)
    Au fait, bravo pour les abdos…

  3. marylène Says:

    Et bien non,tu ne me degoutes pas,j’y suis allée aussi:)