Le Parque El Cubano

Ce qu’il y a de vraiment appréciable à Trinidad, c’est la possibilité de s’adonner à de nombreuses activités différentes dans un rayon kilométrique raisonnable : visites et culture dans la ville elle-même (article à suivre !), plage et marche.
Juan parti sur Santiago, c’est avec Christina que je me lance aujourd’hui dans une randonnée de 16 km « à l’assaut » du Parque El Cubano, situé juste après la sortie de la ville, sur la route qui mène à Cienfuegos (ce que vous saviez sûrement :)).
Après quelques hectomètres de marche (et quelques hectolitres de sueur), un premier indice : au moins, on ne s’est pas gourés de chemin.

S’en suivent cinq kilomètres d’une route sinueuse à travers un décor plutôt sec. Il n’aurait pas fait bon oublier sa bouteille d’eau et on en ch** un peu à vrai dire. Même si, en bon élève judéo-chrétien, je prends mon pied à l’effort physique. Yes, fais-moi mal.

Enfin, après un dernier lacet, le parc fait son apparition !

Un petit parcours bien balisé permet de réaliser une boucle d’environ 6 km sur le site lui-même. C’est un vrai délice que de parcourir cet océan de verdure, au frais, à l’ombre des arbres. Et si je n’étais pas accompagné, je crois que je me poserais simplement au bord de la rivière pour faire un somme (ou écrire un sonnet. Non, je déconne). Vous avez dit bucolique ?

Le petit passage funky est symbolisé par les chutes de Javira. Il est possible de sauter depuis les rochers.  Bien entendu, je m’y suis essayé plusieurs fois : triple saltos boucle piquée, doubles loops à entorse, tout y est passé, sous les olas d’un public en délire. Dommage que je n’aie pas pensé à me faire prendre en photo.

Nous restons une bonne heure à papoter avec Christina (dans cet Esperanto qui nous est devenu propre, à mi chemin entre l’anglais et l’espagnol) pas franchement pressés de rentrer et de nous retrouver sous ce soleil dont nous percevons quelques rayons à travers les cimes des arbres (c’est pas beau ce que je dis ???)

Mais toutes les bonnes choses ayant un fin, nous rechaussons et …

Allez, je suis bon prince, je vous épargne le chemin retour : quelque part, il suffit de relire le post en partant du bas !

 

2 Comments on “Le Parque El Cubano”

  1. Hélène Says:

    Mais qui est ce beau gosse poilu?? Robinson Crusoë? ah non… Robinson n’a pas fait le tour du monde, lui…

  2. Christina Says:

    Bon prince? :) Ah oui… Why didn’t you tell me that you would prefer to have a nap? You seemed so sporty :)

    It is really too bad that I missed to take the pics of your “saltos”.. well.. rather your uuuuaaaahhh-I-slip-on-the-slippery-stones-in-the-water-with-my-camera-in-the-hand-and-frighten-(and-amuse)-not-only-Christina-but-also-some-german-tourists-which-were-really-loud-and-annoying… ;)

    Nunca voy a olvider este trip.. me gustó mucho! And I will never forget the sentence “You’ve got a lizard on your head”…..!

    Besos de Alemania
    Christina