Luang Prabang

Vendredi 18 janvier 2013

Quelques minutes après avoir débarqué à Luang Prabang (70 000 habitants, perle du nord Laotien, inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco depuis 1995)

carte-21

Kelly, Kyle, Pascal et moi-même prenons place dans un tuk-tuk, à la recherche d’un logement pour les jours à venir. Après une 1ère tentative infructueuse nous atterrissons au Spicy Hostel, à quelques foulées du centre ville. L’ambiance est laid back, les propriétaires détendus (pas d’enregistrement de passeport, pas de paiement en avance) et le prix plutôt … modeste : 30 000 Kips, soit 2,80 euros par nuit, par personne. Comme dirait Ronald, I’m lovin’ it.

Une fois tout ce beau monde douché, nous partons en recherche de quelque pitance et c’est encore une fois dans un marché de nuit que nous trouvons notre bonheur. Milkshakes (dont l’un fait à base de cookies Oréo), sandwichs divers et variés (je manque d’écraser une larme en apercevant pour la 1ère fois depuis 4 mois … une baguette !) et stands en mode « à volonté ou presque » : pour 10 000 Kips, vous constituez l’assiette de votre choix avec pour seule limite votre aptitude à ne pas renverser la montagne de nourriture que vous y aurez entassée. On ne mourra pas de faim, c’est sûr.

01

02

Une petite balade digestive dans la partie marché artisanal nous permet de constater à quel point Luang Prabang est « touristique » : beaucoup, beaucoup d’étrangers avec une nette prédominance d’Australiens (Ils sont en période de grandes vacances et l’Asie est pour eux à quelques heures de vol seulement). Ce n’est pas du tout désagréable, le décor constitué par la ville et le Mékong est vraiment appréciable mais … mais … Je suis quand même un peu frustré de ne toujours pas pouvoir échanger plus avec des locaux.

Vers 21h, nous nous rendons à l’Utopia, un bar à ciel ouvert où nous retrouvons le reste de notre folle équipe et … la majeure partie des gens arrivés en soirée par le slow boat. Ca parle beaucoup voyages – le nombre de personnes en « trip » longue durée est proprement hallucinant – et j’ai encore le droit à quantité de « Bon tu nous dis maintenant ? Tu fais de la télé ? ». Ce qui ne manque pas de faire rire les quelques français présents.

03

A 23h, les lumières se rallument. Au Laos existe un « couvre feu » qui oblige les bars et boites à fermer tôt, officiellement pour lutter contre l’alcoolisme. C’est évidemment purement idéologique puisque d’autres établissements, vendant de l’alcool, restent eux ouverts. Parmi eux, les bowlings ! Et c’est dans l’un d’entre eux que nous nous rendons pour ce qui constituera sans aucun doute la plus grande séance de n’importe quoi à la quelle il m’ait jamais été donné de participer. Je n’en dirai pas plus ;)

0405

06

Samedi 19 janvier 2013

Après une bonne nuit de sommeil, j’ai la désagréable surprise de constater que j’ai perdu ma super-méga polaire Patagonia à x00 euros. Enfin, perdu : je l’ai oubliée dans le bateau la veille, pris par l’euphorie du débarquement. Une petite seconde d’inattention, ça se paie souvent cash. Ca m’apprendra. Et même si j’arrive assez vite à relativiser – ce n’est que du matériel – je suis quand même un tantinet contrarié sur le coup.

F**k, f**k, f**k.

En fin de matinée, je pars avec Kelly en direction des chutes d’eau de Kuang Si, une des attractions touristiques majeures des environs de Luang Prabang. Dans un décor « tropical », une chute d’eau d’environ 60 mètres et des « piscines » naturelles d’eau turquoise se déversant les unes dans les autres (comme une version très miniature des lacs de Plivitce pour ceux qui ont déjà voyagé en Croatie). C’est magnifique !

08

09

Malgré ma jambe en bois, je m’essaie à un peu de grimpette (pour atteindre le sommet de la chute d’eau principale) et randonne gentiment et solitairement dans les environs.

12

11

13

14

15

En fin d’après midi, c’est la récré et j’enfile, comme mes petits camarades, mon costume d’apprenti Tarzan. L’eau est glaciale mais diable que c’est drôle (euh … c’est pas moi sur la photo ;) !

16

Dimanche 20 janvier 2013

Je profite du soleil en déambulant aléatoirement dans les rues de Luang Prabang, ce qui me donne l’occasion d’en apprécier une nouvelle fois l’atmosphère et de jeter un œil à quelques unes de ses pépites architecturales, comme le Palais Royal (siège du  musée national).

P1060489

P1060477

Micro séance de sport du jour (pour la conscience) : l’ascension du mont Phu Si ! Bordée par le Mékong et le Nam Khan, cette petite colline d’une centaine de mètres de hauteur est un site religieux important (un temple et de nombreux Buddhas) et offre des vistas magnifiques :

P1060479

P1060482

Mais je n’ai pas le temps d’y contempler le coucher de soleil car c’est déjà mon dernier jour à Luang Prabang : dès ce soir, je prends le bus pour faire en sens inverse le trajet opéré en bateau 48 heures plus tôt. On a fait plus rationnel en termes de transports, mais c’est pour la bonne cause : je rejoins Audrey à Huay Xai afin de prendre part à la « Gibbon experience » !

La Gibbon quoi ?

Patience, vous en saurez plus au prochain article !

,

2 Comments on “Luang Prabang”

  1. Marion Says:

    Luang Prabang est une ville magnifique sans doute la plus belle et la plus atypique du pays! très belles photos au passage :)