Mindo la mignonne

Vendredi 12 juillet 2013

Avec une demi-journée de retard sur notre planning (Emily, l’une de mes compagnonnes Britanniques pour ce week-end, est tombée malade genre very sick sehr krank), nous prenons la route, direction la localité de Mindo à 100km et 2 heures de route de Quito.

Map Mindo

Après une semaine ou presque dans la bouillonnante capitale Equatorienne, il fait bon retrouver la campagne et le calme d’un petit village d’à peine 2000 habitants. Dans notre auberge, que nous rejoignons sous des trombes d’eau, notre hôte, très charmant mais aussi très vieux jeu, semble éprouver quelque difficulté morale à me laisser dormir dans un dortoir en compagnie de 3 jeunes filles. Oh l’autre eh.

J’hérite donc d’une chambre privée avec lit double dans lequel je prends un certain plaisir à dormir seul et en tenue d’Adam.

Because I can.

Samedi 13 juillet 2013

Après un petit déjeuner relativement copieux, je pars explorer en solitaire la forêt environnante. De type Equatorial (bah oui, forcément), elle abrite – d’après ce que j’en ai lu – une biodiversité phénoménale : 400 espèces différents d’oiseaux et de nombreux papillons. Sans parler de la flore.

P1080714

J’avoue être surtout intéressé par la randonnée dite des « cascades » (version « chutes d’eau », pas tendance « Rémy Julienne », j’ai déjà donné) dont j’atteins, après 7 km de marche, le point de départ symbolique : une énorme tyrolienne « commune » (grosso modo un chariot suspendu au dessus du vide) permettant de traverser sur 1500 mètres un pan de forêt à 40 mètres au dessus du vide. Vertige interdit.

Si les chutes d’eau que  j’admire sur mon parcours sont tout juste « mignonettes », si je ne vois au final aucun spécimen animalier particulier (j’apprendrai plus tard que j’aurais dû prendre un tour organisé très matinal pour ça), la marche en elle-même, au sein d’une végétation luxuriante, est physique et agréable. La pluie de la veille a rendu le terrain extrêmement boueux et je m’octroie à l’occasion quelques glissades dignes d’un Philippe Candeloro des grands jours.

P1080733 P1080730 P1080753

P1080798 P1080770

En soirée, Ruth (Angleterre, rencontrée en Colombie, je ne vais pas refaire les présentations à chaque fois :)) nous rejoint pour un dîner encore plus copieux que la veille, concept que je ne pouvais en toute vraisemblance imaginer. Mais comme je rentre toujours dans mon jean test taille 38 de chez Zara, je suppose que c’est le genre de pratique qui ne m’a pas encore trop porté à préjudice :).

Dimanche 14 juillet 2013

Alloooooooooons enfaaaaaaaaaaaaants de la paaaaaaaaaatrieeeeeeeeee …

En ce dimanche de fête nationale, je ne compte en aucun cas épargner à mes compagnons anglo-saxons le plaisir d’entendre, de l’organe même du Gaulois que je suis, notre bien aimée Marseillaise. Je m’exécute donc de bon matin, avec une justesse vocale qui n’est pas sans rappeler celle de Lilian Thuram lors du même exercice avant la finale de la coupe du monde 98 (je vous laisse quelques minutes pour regarder ça sur YouTube).

Je profite du soleil matinal pour gambader rapidement dans Mindo avant que le temps ne finisse par se couvrir à nouveau (le déterminisme météorologique de a région a quelque chose de fascinant) et de rentrer à l’hostel pour « travailler » sur mon blog : j’y prends toujours autant de plaisir et j’espère sortir courant de la semaine prochaine une « page » que vous apprécierez. Surprise.

Dans la soirée, nous rentrons tous sur Quito, après un week end aussi tranquille qu’agréable. Ruth et moi partons dès le lendemain pour le parc du Cotopaxi avec au programme le volcan du même nom.

Un joli bébé de presque 6000 mètres !

Je ne pouvais décemment pas finir ce post sans vous annoncer LA grande nouvelle : à ma demande, mon congé sabbatique a été prolongé de 3 mois. Je ne rentrerai donc pas en France comme initialement en prévu en Octobre mais continuerai à voyager … jusqu’à Noël ! 

2 Comments on “Mindo la mignonne”

  1. Lorène une des seules françaises de Paris que tu puisses rencontrer actuellement O:) Says:

    Le “grosso modo un chariot” un charriot est totalement véridique ;) Nice blog guy!!