Lalibela

Du dimanche 8 décembre 2013 au mardi 10 décembre 2013

Après 4 jours à Gondar (très bon hostel + très bon restaurant + très belles filles = aucune envie de bouger), je m’envole pour Lalibela, 15 000 habitants, au-nord-mais-un-peu-à-droite-sur-la-carte de l’Ethiopie.

MapEtant entré dans le pays avec la compagnie nationale Ethiopian Airlines, je bénéficie automatiquement d’un sérieux discount pour les vols intérieurs : je m’épargne donc  48h de bus, et arrive à destination après seulement une demi-heure d’avion (et ça, c’est priceless).

P1110199Je profite de 3 jours sur place pour visiter la principale attraction de la ville : un ensemble de 11 églises « monolithiques », construites sous le règne du roi Lalibela, vers deux heures moins le quart avant Jésus-Christ … Ok, c’était plus aux alentours des  12ème et 13ème siècles …

P1110098 P1110114Divisées en 2 groupes distincts (nord-ouest et sud-est), les églises présentent des tailles et des styles variables (tantôt rectangulaires, tantôt cruciformes …). Il est parfois possible de passer de l’une à l’autre par des tunnels creusés sous la roche, ce qui contribue à rendre la visite un peu mystique, mode Indiana Jones.

P1110136Mais ce qui en fait la vraie particularité est sans aucun doute leur mode de construction : la majeure partie d’entre elles ont été totalement excavées de la roche, ce qui représente un travail d’ingénierie assez fantastique pour l’époque. Sans parler de la finesse des détails intérieurs (gravures à même les murs, voutes) et extérieurs (piliers, fenêtres) totalement bluffante. Et si comme moi vous avez déjà eu la chance de visiter Petra (ou que vous êtes accrocs aux news people et avez suivi les 1ères vacances du couple Bruni-Sarkozy dans les médias), la similarité des 2 sites ne peut que vous sauter aux yeux.

P1110140 P1110131 P1110169Autre point intéressant, elles sont encore utilisées aujourd’hui (mon guide m’expliquant que chaque famille à Lalibela a ses petites habitudes dans l’une d’entre elles) ; il n’est donc pas rare d’y croiser des prêtres vêtus et coiffés de blanc. La ferveur religieuse des Ethiopiens ne cessera jamais de m’étonner.

P1110146Deux tâches de gras dans ce tableau idyllique :

–          Le prix d’entrée est absolument exorbitant, 1000 birrs (environ 50 USD), soit 2 fois le salaire mensuel d’un employé d’hôtel. Un peu comme en Ouganda ou en Tanzanie, les autorités  qui gèrent le site (ici ce n’est pas le gouvernement mais l’Eglise) se « gavent » sans que personne ne sache très bien où l’argent va.

–          Pour empêcher que les églises ne soient détériorées par les intempéries, l’UNESCO, qui les a classées au patrimoine mondial depuis 1978, a fait bâtir d’immondes toits de protection (pour 10 églises sur 11). Ils jurent avec le site comme une paire de chaussettes de sport avec des mocassins et j’avoue que je ne comprends pas trop comment il n’a pas été possible de faire quelque chose de plus harmonieux.

P1110096Notez qu’à deux heures de grimpette de Lalibela (à ne pas faire après déjeuner, en plein soleil, croyez-en mon expérience) se situe également une 12ème église qu’il est possible de visiter.

P1110081 P1110073Alors que je compte faire de Harar, à l’est du pays, la dernière étape de mon périple, l’employé d’Ethiopian Airlines m’apprend que je n’ai subitement plus le droit au tarif discount (de la consistance des règles appliquées dans les compagnies aériennes, volume 1). Le trajet par la route prenant au bas mot 2 jours, je suis contraint de modifier mes plans et de m’en retourner à Addis-Abeba d’où je décolle dès ce samedi.

J’en termine ainsi de mon séjour dans ce fascinant pays qu’est l’Ethiopie. Si le sentiment de ne pas l’avoir exploré aussi extensivement que je l’aurais souhaité est bien réel, la déception devrait être de courte durée : je m’en vais en effet passer la dernière semaine de mon tour du monde à …

L’Île Maurice !

Toutes les photos : ici

One Comment on “Lalibela”

  1. Laurent Says:

    J’avais entendu parler en effet que le prix d’entrée avait explosé. Quand j’y suis allé en 2003, ce n’était que 100 Birrs !