Ô Brazil, acte 2 : Jericoacoara

Du 26/09/2014 au 29/09/2014

J1 : Après un transfert en avion depuis Rio et une courte nuit dans la ville de Fortaleza (laquelle ne nous laissera pas, malgré ses habitants fort respectables, un souvenir mémorable), départ pour Jericoacoara, à 300 km au nord.

Map Jeri

 

J1 : Si cet ancien village de pêcheurs, perdu au milieu des dunes, est devenu depuis le milieu des années 80 un hit du tourisme Brésilien, il n’en reste pas moins difficile d’accès. La 1ère partie du trajet pour s’y rendre se fait en bus classique (si tenté que l’on puisse ainsi qualifier un moyen de transport collectif dans lequel les passagers, sous la houlette du chauffeur, font la prière avant de se mettre en route), mais les 2 dernières heures sont réalisées à dos de Jeep-4×4-tape-fesses.

Jericoacoara - 001

 

J1 : Ne vois tu rien venir Sherazade ? A gauche, du sable. A droite, du sable. Devant … Oui oui, merci Shérazade.

Jericoacoara - 002

 

J1 : Welcome to Jericoacoara, ses rues … de sable, ses échoppes colorées et son ambiance résolumment “beach-town” : le village est connu comme l’un des meilleurs spots du Brésil pour le wind-surf et le kite-surf et il attire en conséquence de nombreux pratiquants, expérimentés ou débutants.

Jericoacoara - 003

 

J1 : Quant aux afficionados des sports plus tranquilou-bilou, ils y trouveront aussi leur bonheur même si les conditions à ce niveau-là sont nettement, mais alors nettement, plus difficiles (smiley qui rigole)

Jericoacoara - 004

 

J2 : La plage de Jeri, l’une des plus belles du Brésil (en dépit de la faible profondeur de ses eaux qui empêche tout réel exercice de nage) se prête idéalement à la promenade …Jericoacoara - 023

 

J2 : … et devient le théatre d’une transhumance incontournable en fin de journée : des centaines de personnes gravissent la bien nommée dune de la “Puerta del Sol” pour assister au coucher du soleil sur l’océan …

Jericoacoara - 005

 

J2 : … un panorama finalement assez rare dans le pays puisque très peu des côtes maritimes Brésiliennes sont exposées à l’ouest (“ah ouaiiiiis ….”)

Jericoacoara - 007

 

J2 : Quant à cet autre rituel bien ancré dans les moeurs locales, aka se retrouver pour un petit verre (ou deux, ou trois, vous connaissez la chanson) à la nuit tombée, il se fait autour de l’une des nombreuses échoppes installées en bord de mer et qui donne parfois à Jeri … Des faux airs de Thaïlande !

Jericoacoara - 009

 

J3 : Qui dit “touristes”, dit agences, et nous ne dérogeons pas à la règle puisque nous sacrifions en ce 3ème jour, au petit tour organisé par l’une d’entre elles pour aller explorer les environs … (Je vous laisse comprendre en quoi la photo ci-dessous illustre mon propos)

Jericoacoara - 014
J3 : Point d’orgue de la journée, une halte aux abords de la magnifique Laguna Azul, petite étendue d’eau turquoise balayée par les vents …

Jericoacoara - 017
J3 : … et bordée d’une plage de sable blanc à vous en décoller la rétine (ou exploser la balance des couleurs de votre appareil photo) !

Jericoacoara - 020

J3 : Dans de telles conditions, l’important, c’est évidemment de rester hydraté(e) en toutes circonstances et …

Jericoacoara - 019

J3 : … de savoir s’accorder, de temps à autre, un peu de repos. Par exemple, dans l’un des nombreux hamacs disponibles,

Jericoacoara - 016
J3 : … et cela même si votre incontestable prestance physique, due à des années de fréquentation du Club Med Gym Espalanade de la Défense, ne vous empêchera pas d’avoir l’air d’un énorme thon pris au piège d’un filet de pêcheurs !

Jericoacoara - 022
J3 : En bref, Jericoacoara, c’est beaucoup de plage, de soleil et de repos ! C’est vraiment dur … Mais on y s’habitue !

Jericoacoara - 025
Next episode : Parnaïba

 

Comments are closed.